Amour de la vérité ou vérité de l'amour - Les mystères du roman policier

M. Jean DUCHESNE
Le Christ - n°130 Mars - Juin 1997 - Page n° 225

Dans le roman policier, le christianisme trouve un terrain favorable on peut se développer la perception, non seulement du mal et de la vérité, mais encore de la rédemption et de la grâce. Chez Father Brown et ses héritiers, la charité du Christ donne accès à une vérité que ni la police ni même la justice ne peuvent découvrir.

Le roman policier n'est pas le genre mineur que pourrait laisser croire l'enseignement traditionnel de la littérature. Et la foi chrétienne n'y est nullement dépaysée. Peut-être est-ce justement grâce à elle – pas exclusivement, certes, ni avec la clarté de l'évidence, mais indéniablement – qu'il ne s'agit pas d'un domaine de pur « divertissement » (au sens pascalien du terme) sans autre signification. Le christianisme trouve là au contraire un terrain où peut se développer la perception singulière non seulement du mal et de la vérité, mais encore de la rédemption et de la grâce, où réside sa contribution peut-être la plus décisive à toutes les civilisations qui l'ont accueillie et s'en sont trouvées converties – toujours partiellement, bien sûr – mais au fond de manière indélébile.

* * *

À première vue, le genre « policier » paraît avoir pris forme avec les sociétés industrielles à la fin du XVIIIe siècle. Donc à l'époque de l'éclosion du roman « populaire » en même temps que d'une certaine sécularisation, où le crime était de moins en moins reconnu comme un péché et où la découverte du coupable reposait de plus en plus sur des méthodes scientifiques d'investigation et de raisonnement. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67€ 2.10% 16.00€ 22

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Le Christ - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger