Le serviteur de Dieu et la souffrance de Jésus

Christoph DOHMEN
Un Dieu souffrant? - n°169 Septembre - Décembre 2003 - Page n° 45

Comment comprendre « Ne fallait-il pas que le Christ endurât ces souffrances pour entrer dans sa gloire ? » si ce n'est par les « Chants du Serviteur de Dieu » en Isaïe ? C'est à cette lumière qu'apparaît comment un Dieu proche procure le salut en portant nos fautes.

« Par lui, la volonté de Dieu s’accomplira. » (Isaïe 53,10)

L’axiome philosophique de l’impassibilité de Dieu (apathie) n’est pris en compte par la Chrétienté, se fondant sur la passion et la mort de Jésus, qu’à partir des éclaircissements christologiques (trinitaires) de l’Église des premiers siècles, d’autant que la tradition biblique a tôt pris conscience du problème posé par le discours de l’homme sur Dieu, comme le confirme l’usage réfléchi de tournures anthropomorphiques ou métaphoriques. Il reste que la fin violente de la vie de Jésus est une grave question pour les premiers chrétiens, parce que ce destin ne correspond pas aux attentes et espérances de leur foi en Jésus, Messie d’Israël. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67€ 2.10% 16.00€ 15

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Un Dieu souffrant? - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger