Communion, universalité et apocatastase : espérer pour tous?

R. P. Jacques SERVAIS
Vivre dans l'Espérance - n°127 Septembre - Octobre 1996 - Page n° 49

Est-il permis d'espérer pour tous, même pour ceux qui ont rejeté le Christ? L'universalité du salut annoncé par Jésus-Christ dans son église repose sur une espérance qui n'admet pas de limites. Tout en demeurant essentiellement dramatique, comme en témoigne le mystère du Samedi Saint, cette espérance, étendue à l'univers entier, travaille sans relâche à la rédemption universelle.

Si l'idée de communion, qui a donné à cette revue son ins-piration initiale et durable, concerne intimement le mys-tère de l'Église, c'est assurément parce que celle-ci est le sacrement originaire de l'amour de Dieu pour les hommes ou, selon la formule répétée du Concile Vatican II, le sacrement uni-versel du salut. D'autre part, conformément à la nature de l'Incarnation du Verbe, l'Église est un organisme visible qui, en tant que tel, doit avoir des limites observables. Or s'il est pos-sible de déterminer avec une certaine exactitude les confins de cet organisme, ceux-ci ne correspondent pas nécessairement avec ceux de la communion effective. « Combien qui ne sont pas encore des nôtres sont-ils presque dedans, et combien d'autres qui sont au contraire des nôtres, sont-ils dehors? » À ce doute, saint Augustin répondait simplement avec saint Paul : Le Sei-gneur connaît les siens (1 Timothée 2, 19 ; Nombres 16, 5). As-surément, la communion va au-delà des frontières visibles de l'Église institutionnelle. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 2

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Vivre dans l'Espérance - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Vivre dans l'Espérance - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger