« Par lui, avec lui, et en lui »

Hans Urs VON BALTHASAR
La prière du chrétien - n°60 Juillet - Aout 1985 - Page n° 7

La prière devient chrétienne parce qu'au mouvement, lui naturel, d'une parole d'homme vers la divinité, s'ajoute une parole de Dieu vers l'homme — le chrétien écoute Dieu lui parler. Plus, la parole échangée devient elle-même une personne — le Verbe fait homme, priant le Père, prié des hommes ; la prière devient chrétienne en intégrant l'orant dans le rôle et la chair du Christ.

La prière est un phénomène connu dans le monde entier, dans les cultures primitives comme dans les civilisations évoluées. Ce n'est que dans l'ère post-chrétienne qu'elle s'effrite. Ceci indique bien que la prière chrétienne a introduit une modification critique dans l'usage habituel de la prière. Car cela ne saurait suffire d'imputer la régression de la prière uniquement à la supériorité technique que l'homme s'enorgueillit de posséder sur la nature, qu'il vénérait jadis comme divine. On pourrait à ce propos invoquer comme preuve le manque crois-sant du sens de la prière dans la philosophie des siècles derniers.

La prière de la créature

La prière de l'homme naturel, c'est-à-dire de l'homme situé à l'extérieur de la Révélation biblique (on peut laisser de côté pour le moment la question de savoir si sa prière est ou non soutenue par une grâce surnaturelle, et il n'est pas exclu qu'elle le soit) se caractérise par deux éléments. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 5

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'humilité selon Saint Bernard - pdf 3.92€ 2.10% 4.00€ Ajouter au panier
La prière du chrétien - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger