La préexistence dans la théologie contemporaine

Werner LÖSER
"Jésus, né du Père avant tous les siècles" - n°9 Janvier - Février 1977 - Page n° 44

Les théologiens ont trop souvent séparé le Fils éternel du Jésus de l'histoire. Ils sont maintenant tentés de parler de Jésus en négligeant sa filiation divine. Il faut en fait comprendre que rien n'atteste mieux l'éternelle transcen­dance du Fils que son abaissement en Jésus.

La première page, 44, est jointe.

AUJOURD'HUI, il est difficile de parler de ce qu'était Jésus de Nazareth avant son cheminement terrestre. Nous ne sommes plus au temps où les chrétiens étaient d'accord sur cette question, tout du moins dans les grandes lignes. Dans ces conditions, il peut être utile de présenter les différents types de positions et de mettre un certain ordre dans la foule des thèses proposées.

Nous ne passerons pas ici en revue tous les essais existant. Nous en sélectionnerons seulement quelques-uns, un peu arbitrairement certes, qui nous paraissent les plus représentatifs et qui, en même temps, ont eu quelque retentissement ; ils sont d'ailleurs issus pour la plupart des pays de langue allemande (1). De nombreuses citations, en général assez lon­gues, permettront au lecteur de se faire par lui-même une opinion sur les arguments employés par les auteurs choisis. .

Si l'on essaie de mettre de l'ordre dans la multitude des interpréta­tions, on voit se dégager trois tendances : la première s'en tient à la tra­dition scolastique sans se laisser influencer par les remises en question actuelles ; la seconde les prend en considération quand elle souligne la relativité historique des affirmations sur la préexistence et, de fait, les abandonne ; la troisième enfin cherche à fonder ces affirmations sur une (p.44)

 

(1)      Ceci explique pourquoi des exposés importants sur la préexistence ne seront pas évo­qués ici, comme ceux de W. Kasper, Jésus. le Christ (Cerf, Paris, 1976) ou de P. Schoo­nenberg, Il est le Dieu des hommes (Cerf, Paris, 1973). Schoonenberg a en outre récemment précisé et légèrement modifié ses positions, cf. « Gott in der Prozess-Theologie », dans Theologie der Gegenwart 18 (1975), p. 225-235 ; cf. aussi J. Moltmann, Le Dieu crucifié (Cerf, Paris, 1974).

 

base chrétienne et choisit ainsi la voie de la médiation, la seule qui se justifie, sans pour autant avoir recours à un compromis. Objectivement, les trois groupes se distinguent par leur manière de déterminer le rap­port entre la christologie et la doctrine de la Trinité.

 

La scolastique traditionnelle

…..


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 1

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
"Jésus, né du Père avant tous les siècles" - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger