Faut-il condamner la spéculation


L'argent - n°126 Juillet - Aout 1996 - Page n° 51

La description des marchés – « futures », différence entre couverture, arbitrage et spéculation, et nécessité d'interpréter l'événement en direct – permet de comprendre comment la spéculation en général permet la liquidité d'un marché, et pourquoi la plus-value n'est nullement un miracle, mais la rémunération d'un risque assumé pour autrui. De cette description découle la possibilité d'une action chrétienne sur des marchés dépouillés de leur prétention à la transcendance, pour les faire converger vers leur vérité qui est le Christ.

Les vingt dernières années ont favorisé une explosion des activités financières dans les économies occidentales, puis dans les économies de pays moins développés. La perte du dollar comme monnaie de référence fixe et les deux crises pétrolières des années 1973 et 1977, fragilisant les économies occidentales, ont accru les risques financiers, donnant beaucoup d'importance à la fonction financière dans l'entreprise. Tentant de juguler les déséquilibres inflationnistes, nés de la crise du pétrole, sans enfoncer pour autant les économies dans une vaste récession, les gouvernants se sont tournés vers des outils monétaires qui ont alimenté les spéculations de la fin des années quatre-vingt. D'autre part, les économies d'endettement des pays en voie de développement, et la fin de l'idéologie communiste ont facilité l'accès des marchés de capitaux à un nombre considérablement accru d'intervenants.

L'Église ne pouvait pas rester insensible à ces phénomènes. Traditionnellement, le regard qu'elle porte sur les activités financières relève toujours de la prudence, quand ce n'est pas de la méfiance. Les spéculations effrénées des années 85-91 lui ont donné l'occasion de rappeler les positions  de sa doctrine sociale avec vigueur. La condamnation de la spéculation en tant que « désir exclusif du profit » intervient dans Sollicitudo Rei Socialis au titre d'« élément caractéristique parmi les actes contraires à la volonté de Dieu et au bien du prochain ». [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 3

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'argent - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger