Qui n'a jamais péché? Ne pas tuer: un absolu

M. Vincent CARRAUD
Décalogue V Tu ne tueras pas - n°123 Janvier - Février 1996 - Page n° 13

1. Des dix paroles du Décalogue, la cinquième semble hors de discussion. Qui n'accorderait qu' « il ne faut pas tuer » ? Elle fait même sans doute l'unanimité chez les philosophes, ne fat-ce que comme le cas par excellence de l'application de la règle d'or1. L'interdiction du meurtre est immédiatement universalisable. Des dix commandements, voilà celui dont l'identification à la loi naturelle est la plus évidente. C'est pourtant cette évidence aveuglante qui fait problème. L'interdiction du meurtre est à ce point indiscutée et universelle qu'on ne voit pas pourquoi elle devrait encore prendre la forme d'un commandement. Pourquoi recevoir comme une injonction injustifiée ce qui s'énonce et s'argumente si bien en philosophie morale ? Qui peut me dire « tu ne tueras pas », à moi qui sais le premier qu'il ne faut pas tuer, et qui ai les moyens de le démontrer ? Pourquoi et selon quelle autorité transformer en ordre ce que la raison me convainc de recevoir et de respecter? Que gagne l'interdit raisonnable du meurtre à devenir commandement ? Pourquoi en appeler à la Révélation, là où la raison suffit? Bref, ce commandement semble d'autant plus efficace qu'il n'est est pas un. [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'il te soit fait » (pour ses antécédents bibliques, voir Tobie 4, 15 et Matthieu 7, 12). La règle d'or est mentionnée explicitement dans le Catéchisme de l'Église catholique, § 2261.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 14

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Décalogue V Tu ne tueras pas - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger