Le Dieu de toute consolation

Mme Ysabel de ANDIA
Bienheureux les affligés - n°96 Juillet - Aout 1991 - Page n° 9

La consolation est le ministère prophétique par excellence, qui « parle au coeur » après qu'il a été « mis à nu ». Seul Dieu peut consoler son peuple ; seul le Christ, qui a été jusqu'au bout de la désolation dans sa Passion, peut consoler les affligés ; seul l'Esprit peut donner à l'église et à l'âme la consolation de l'amour.

Boèce, dans sa prison, reçoit la visite de Dame Philosophie qui lui apporte la consolation divine, à la fois conversion et théodicée.

Conversion qui oriente le désir vers le vrai bonheur, la connaissance vers la seule réalité, la liberté au-delà de la prison du monde : « Superata tellus/Sidera donat: La terre surmontée/ Donne les étoiles ».

Théodicée d'une Providence qui ne peut abandonner celui qui a choisi le Bien aux caprices d'une Fatalité ou d'une Fortune aveugle. La « Consolation de la Philosophie» est la connaissance qui s'élève vers l'universel, découvre l'ordre cosmique voilé et déjà adopte sur le temps le point de vue de l'éternité.

Cette élévation de la raison vers la vision divine est la consolation philosophique, mais qu'en est-il de la consolation prophétique ? La voix des prophètes de l'Ancien Testament nous fait entendre une autre sorte de consolation, celle du « Dieu de toute consolation» qui révèle ses propres profondeurs en parlant au coeur de l'humanité qu'il aime. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 1

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Bienheureux les affligés - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Bienheureux les affligés - La déprime, affliction d'aujourd'hui - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger