L’innommé – Maurice Blondel dans l’Encyclique Fides et Ratio

Mgr. Peter HENRICI
Fides et ratio - n°152 Novembre - Décembre 2000 - Page n° 53

C'est une conception en partie nouvelle de la philosophie qui préside à l'Encyclique, quand elle insiste sur le problème du sens de la vie, et y répond ultimement par la personne du Christ. Une telle approche porte incontestablement la marque de l'influence blondélienne, que l'article se propose de mesurer.

Comparée aux anciennes déclarations doctrinales sur la philosophie,  l’Encyclique Fides et Ratio montre des modifications remarquables. Dans les documents antérieurs, il s’agissait ou bien de repousser des conceptions philosophiques fausses (c’est-à-dire incompatibles avec la foi), ou bien de recommander comme sûr (tuta) un certain genre de philosophie (à savoir la scolastique et plus précisément Thomas d’Aquin). Mais on ne trouve tout au plus dans Fides et Ratio, au grand dam des journalistes préoccupés de titres ronflants, que des plaintes à l’occasion de systèmes philosophiques insuffisants, et Thomas d’Aquin certes, reçoit des éloges appuyés, mais il n’est jamais déclaré comme un modèle obligé.

Déjà la référence détaillée, par deux fois, à Anselme de Canterbury (§ 14, § 42), et la mention de nombreux philosophes Pères de l’Église, comme toute une série de philosophes chrétiens modernes qui ne sont pas intégralement thomistes, pourraient témoigner d’une certaine relativisation du monopole qu’assuraient le thomisme et la scolastique en général.

Le but que poursuit Fides et Ratio est différent. Tandis que les documents antérieurs relatifs à la philosophie s’adressaient d’abord et presque exclusivement à des cercles ecclésiastiques, Fides et Ratio porte d’emblée son regard au-delà de cet horizon restreint, et ce qu’elle a en vue, c’est le monde de la culture et de la philosophie en général. Certes, l’Encyclique du pape n’est pas adressée expressément, comme l’était Humanae vitae, à « tous les hommes de bonne volonté » – pour ce motif non négligeable, que tous les hommes de bonne volonté n’ont pas à s’occuper de philosophie. [...]

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 10

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Fides et ratio (en pdf) - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger