Catholique et romaine

Mme Marie-Hélène CONGOURDEAU
Les Eglises orientales - n°104 Novembre - Décembre 1992 - Page n° 5

Ce numéro sur les Églises orientales est-il opportun ? Est-il bien utile que Communio focalise ainsi l'attention sur des parcelles de l'Église, parcelles qui de surcroît manifestent aujourd'hui tragiquement les divisions des chrétiens, qu'il
s'agisse des affrontements meurtriers entre Serbes orthodoxes et Croates catholiques, des manifestations de fidèles des deux confessions pour l'usage d'une église à Kiev ou Bucarest, ou des plaintes du patriarche de Moscou à propos du « braconnage » religieux de Rome sur des terres traditionnellement orthodoxes ?

Si Communio a pensé ne pouvoir esquiver ces questions, c'est parce qu'il s'agit précisément de la communio des Églises. L'existence et le statut des Églises orientales, qu'elles soient ou non en communion avec Rome, sont au centre de l'ecclésiologie. Il ne s'agit pas de folklore (les rites si délicieusement exotiques des Orientaux) mais de savoir qui est l'Église. Pour comprendre la place des Églises orientales dans l'Église universelle, on peut adopter une démarche historique. Et certes on ne peut, sous peine de disserter dans le vide, éviter le détour par une information objective et documentée. On évoquera l'unité primitive, la communion des cinq patriarcats (Alexandrie, Antioche, Constantinople, Jérusalem, Rome), et les premières déchirures lors des grandes querelles christologiques du Ve siècle : ainsi se séparèrent les Églises monophysites et nestoriennes, qui refusaient la christologie définie à Chalcédoine. [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 19

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Les Eglises orientales - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger